Comme à la soirée des Oscars ! - Mark Smith

Mon blogue

Comme à la soirée des Oscars !

Comme à la soirée des Oscars ! - Mark Smith

J’avais été intéressé par un événement qui ne durerait pas, mais dont je voulais profiter. Les commerçants de ma ville avaient organisé un concours pour avoir un panier garni de leurs produits, des smartphones ou encore des places pour des concerts. Ce qui me motivait à participer n’était aucun de ces lots, mais seulement le premier, qui était une fin de semaine prolongée, de trois jours, dans un hôtel luxueux. Tout était offert, de la chambre aux repas en passant par les options du spa. C’était réellement un beau cadeau, et je rêvais de pouvoir en profiter avec ma conjointe. Elle apprécie ces ambiances somptueuses et être entourée d’attentions. Je savais qu’elle aimerait ce séjour. J’ai donc participé et j’ai attendu de recevoir la réponse. La liste des gagnants fut disponible le mois suivant, et je me suis empressé de voir si j’avais eu le meilleur lot.

Ce même jour, je suis passé voir une entreprise de remplacement toiture boisbriand pour la rénovation que j’avais souhaité commencer au mois de mai. Comme je voulais de la viande, un rôti, je me suis arrêté à la boucherie. Sur la vitrine, la liste que j’attendais, elle était là, devant mes yeux. J’ai cherché mon nom, le classement était en ordre alphabétique, mais il n’y était pas. J’étais un peu déçu, même si je savais que je n’avais pas beaucoup de chance de gagner. Je ne pensais pas que ma conjointe avait, elle aussi, participé, puisque le règlement le permettait. Souvent, un seul bulletin est disponible par famille. Comme ce concours était organisé dans un lieu assez restreint, les exigences habituelles n’avaient pas été demandées. 

Non seulement, elle avait mis sa participation le même jour que moi, ce qui était un hasard amusant, mais elle avait eu le prix que je convoitais. Elle était joyeuse et je partageais son bonheur, ce fut une merveilleuse soirée pendant laquelle nous nous sommes programmés les trois jours que nous passerions dans l’hôtel. La cérémonie de remise des prix se passa un samedi, et nous avons été conviés à partager un délicieux repas avec tous les autres gagnants. Nous projetions, Marie et moi-même, de partir au début de juillet. J’ai appelé l’hôtel pour réserver, mais aucune des dates que nous avions choisies, je dis bien aucune, n’était disponible. Seule une fin de semaine du mois de septembre était libre. Remettre à plus tard notre séjour ne fut pas un réel problème, car finalement, septembre fut plus ensoleillé que juillet.