La fête des iris - Mark Smith

Mon blogue

La fête des iris

La fête des iris - Mark Smith

Dans les fêtes foraines, mon manège préféré reste les montagnes russes. Ils en font maintenant des géantes. La plus impressionnante que j’ai vue avait des boucles dans tous les sens. Elle durait pendant plus de cinq minutes. Je m’y suis tellement amusé, que j’y retournais quatre fois dans la même journée. Un jour où j’allais prendre ma mère, après sa scéance de botox Quebec, j’ai vu qu’une fête était prévue dans les alentours, un endroit que je ne connaissais pas très bien. Arrivé à mon domicile, je m’informais sur Internet des animations proposées. Un site très bien fait était dédié à la fête des iris. Elle se tenait tous les ans dans cette ville, mais je n’en avais jamais entendu parler.

Je contactais quelques amis, mais ils étaient presque tous pris par une activité. Seule une de mes amies me répondit positivement. Elle avait besoin de se changer les idées, et elle pensait que quelques tours de manèges lui feraient du bien. Elle connaît mon enthousiasme pour les montagnes russes. J’arrive toujours à la faire monter dedans malgré ses réticences à me suivre. Ensuite, quand elle descend, elle reconnaît qu’elle a eu des sensations fortes très intéressantes. C’est ainsi qu’elle s’exprime. Elle est toujours très posée, elle ne s’énerve jamais.

Quand nous avons pris la route ensemble, tout le trajet, elle me parla de ses angoisses actuelles. Des soucis d’argent, de santé, un célibat qui durait trop longtemps, elle n’en pouvait plus. Les premiers éclats de la fête résonnèrent dès que nous sommes arrivés en vue. La foule se pressait à l’entrée. Nous nous sommes engagés dans le flot, et c’était parti pour une journée de folie ! Le parfum des différentes sucreries qui sortait des allées, le bruit de la musique rythmée, tout concourait à nous mettre dans l’ambiance enjouée que nous étions venus chercher.

Ma copine se détendit. Son visage rayonnait d’un émerveillement que je n’avais jamais vu. Il était vrai que la décoration de cette fête était magnifique : des sculptures végétales étaient formées de feuilles d’iris et reproduisaient des tasses, des théières, des verres. Le thème de l’année était la vaisselle ; les réalisations avaient été faites par des écoles et des associations. Les œuvres étaient décorées avec les fleurs de la même espèce, une multitude colorée de blanc, de violet, de jaune. C’était ravissant. Nous avons passé une journée extraordinaire, et nous avons tant vanté les mérites de cet événement que, pour l’année prochaine, nous avons déjà trouvé une dizaine de personnes pour nous accompagner.